Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Le mariage

Parents, beaux-parents : leur place dans l’organisation du mariage

Parents, beaux-parents : leur place dans l'organisation du mariage
Photo by Pixabay.com

STOP !!! Voilà ce que vous avez envie de crier haut et fort à maman et belle-maman qui ne cessent de vouloir jouer les chefs de bande pour l’organisation de votre mariage. Ah ! Que de querelles en perspectives à propos du sacro-saint sujet : qui fait quoi, entendez qui paye quoi pour le mariage. La question est : quelle place laisser aux parents & beaux-parents dans l’organisation de votre mariage ?

A leur époque vous diraient-ils, c’était les parents qui géraient tout. Ce à quoi vous pourriez vous empresser de répondre, qu’à leur époque le téléphone était filaire, que la pilule n’existait pas et que le train à vapeur sifflait encore. Non, mauvaise idée de répondre ainsi. Je sais : le stress vous gagne et parfois votre langue irait plus vite que vous. Réponse plus diplomatique : les temps changent.

Avant, voici comment se répartissait la participation financière des parents et beaux-parents dans le mariage de leurs enfants : Le marié et sa famille:

La bague de fiançailles et les alliances
Les frais générés par la cérémonie religieuse
Le bouquet de la mariée
Le voyage de noces
La tenue du marié La mariée et sa famille:
La robe de mariée
La coiffure de la mariée et son maquillage
La tenue du cortège de la mariée
La décoration florale
Le photographe
La location de la voiture des mariés

La vie en concubinage avant le mariage, parfois même l’arrivée d’enfants, la situation professionnelle stable des futurs mariés, l’âge …autant de facteurs qui font qu’aujourd’hui la donne a changé. La plupart des couples souhaitent financer leur mariage par leurs propres moyens, une façon de garder la main sur l’organisation.

Cependant, évincer les parents de ces préparatifs de mariage est une mauvaise idée, une idée d’enfants ingrats, vous diraient-ils. Vos parents ont toujours été à vos côtés. Ecoutez-les, vous êtes encore leur « bébé ». Alors c’est tout naturel qu’ils aient leur place dans l’organisation de votre mariage. A vous de définir cette place. Laissez votre maman vous accompagner dans les essayages de votre robe. Ses yeux brilleront probablement d’émotion quand elle vous verra la première fois dans une robe de mariée, telle une princesse, « sa princesse » ! Certaines belles-mamans qui n’ont pas de filles souvent ou quand la maman de la mariée n’est pas disponible, partagent ces moments avec leur belle-fille, quand la complicité est au rendez-vous.

Dans la question : quelle place aux parents, il y aussi quelles places physiques : oui, autrement dit, les invités.

Préparez-vous à recevoir poliment une « suggestion » – à suivre fortement – d ’invités que parents et beaux-parents aimeraient lors de votre mariage. Le risque ? Ni vous ni votre Jules ne connaissent les invités. Du coup votre mariage risque de ressembler à une réunion de copains de vos parents, type Salut Les Copains (émission de pop music des années 60), avec vous au centre. Alors, toujours avec tact, envoyez votre Jules si vous pensez que la mission est vouée à l’échec, et rappelez à vos parents respectifs que le dîner sera uniquement avec des personnes qui vous sont proches et qu’en revanche, le vin d’honneur se prête parfaitement pour saluer toutes leurs connaissances.

Vous l’aurez compris le sujet de la place des familles dans l’organisation du mariage est très houleux. La nature de vos relations avec vos familles, au quotidien vous donnera déjà le ton. Trop intrusive, complètement désintéressée, les comportements des familles peuvent nous surprendre. Sachez prendre de la distance pour ne pas rajouter du stress, déjà bien présent dans cette course contre la montre. Le leitmotiv est de faire un mariage pour vous, à votre image. Vos parents et beaux-parents ont déjà fêté le leur ! Préparez-vous à quelques flèches bien aiguisées comme : « quoi ma fille, ta robe n’est pas blanche (vécue !) », « où est la pièce montée ? C’est quoi donc ces cupcakes ? » ou encore « papa sera ravi de danser la valse avec toi…non ? Pas de valse ? »
Souvenez-vous : on ne se marie pas avec la belle-famille !

zmansquest.com . http://fresno.hghfor-sale.com/